Posted on

Si la domotique est présente dans les foyers depuis quelques années, HomePod, l’enceinte connectée d’Apple fait partie des dernières sorties. Découvrons ici ce que vaut vraiment l’HomePod d’Apple.

Un design soigné

La première particularité de l’HomePod est certainement son design travaillé avec soin. Il ne s’agit pas d’une simple enceinte intelligente. L’HomePod est un très bel objet. Avec sa forme cylindrique, son revêtement tissé blanc ou gris sidéral, cette enceinte connectée trouve facilement sa place dans votre intérieur.

Une bonne qualité de son Aussi, Apple a beaucoup travaillé sur la qualité sonore de HomePod. En effet, comme la musique est le premier usage des enceintes connectées, la qualité audio mérite d’être au top. Le haut-parleur de l’HomePod est composé de bas en haut de sept tweeters, six microphones pour détecter la voix de l’utilisateur et d’un woofer au-dessus. Pour commander le tout, un processeur A8 est présent permettant à l’enceinte de détecter son environnement.

Siri, l’assistant intelligent d’Apple

Sans la présence de Siri, l’HomePod ne complèterait pas son rôle d’enceinte connectée d’Apple. Votre assistance Siri sur HomePod possède les mêmes fonctionnalités que celui de l’iPhone. Il vous suffira d’un « Dis Siri » pour l’activer et la surface tactile va s’illuminer ce qui signifie que l’enceinte vous écoute.

Un système fermé et limité

Cependant, malgré une utilisation simple et une bonne qualité sonore, Apple reste fidèle à son système fermé. En effet, comme l’écosystème Apple est au centre de l’HomePod, Siri se limite à l’application de streaming musical d’Apple Music. Pour les appareils domotiques, l’utilisation est aussi limitée par l’écosystème Homekit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *